21e SEMAINE NAUTIQUE INTERNATIONALE DE SCHOELCHER

12 Délégations (+ La Martinique), 198 compétiteurs.

Début des hostilités: Samedi 5 Mars 2011… Fin: le 8 Mars 2011

Plus d’information et résultats :

CERCLE NAUTIQUE DE SHOELCHER

 En images :

DIAPORAMA by VSK PHOTOGRAPHY

REMARQUE:

Comme vous pouvez le voir dans le diaporama, mes photos se situent du côté de la station nautique de la ville de Schoelcher, sur 2 jours et en fin de matinée (11:00 am -1:00 pm).

Il y avait peu de spectateurs à cet endroit, ces jours là et dans cette tranche horaire:  une dizaine de promeneurs et photographes.

Je ne pense pas qu’ils étaient plus nombreux ailleurs sur la côte ni à d’autres heures…

Bien que je ne compte pas les centaines de personnes qui peuvent voir les courses, depuis chez eux, ou leur bureaux, ce n’est pas du tout inhabituel d’avoir si peu de monde, sur place.

La Période de carnaval , qui a lieu en parallèle, où les gens s’épuisent dans les vidés, parades et autres soirées sans fin, y est peut-être un peu pour quelque chose : les corps fatigués préfèrent rester au lit le lendemain matin  (pour ceux qui vont se coucher).

Cependant,malgré la liesse populaire, tout le monde ne participe pas au Carnaval. Et on ne devrait pas avoir l’impression qu’en période de Carnaval le seul moyen de se distraire c’est d’y être . Surtout, il n’y a aucune raison pour que seules les villes de défilés soient animées, en pleine période de vacances scolaires.

Il aurait été judicieux en parallèle à cet évènement sportif, de mettre en place des animations diverses le matin: quelles soient sportives ou économiques. Par exemple, un marché agricole ou/et  artisanal, des représentations artistiques, des ateliers publics… sur la place des Arawaks, avec vue sur les régates .

 On ne manque ni d’artistes, ni de commerçants, ni de touristes et encore moins d’habitants désintéressés par le fait d’aller “courir le vidé”, dans la ville ou les villes voisines…

De plus, cela n’empêcherait pas les amateurs de se rendre aux festivités l’après midi et SURTOUT de regarder le défilé à la télé à partir de 16 h comme  la majorité de la population: on est 400 000 martiniquais en Martinique, et environ 5-20 000 personnes sont effectivement sur les lieux de défilés chaque “jour gras” et tout au plus la moitié d’entre eux, en soirées.

Car il est claire que regarder des voiliers, en ayant pour seule activité la promenade sous le soleil chaud des tropiques, ça n’attire pas. Bien qu’il s’agissent d’une compétition officielle, avec une réglementation olympique, j’ose à peine me demander si au moins les médias sportifs de métropole, ont relayé l’info quelque part, vu le désintérêt du public …

Part ailleurs, il est vrai que les seules régates à remporter la ferveur populaire en Martinique, fatigue ou pas, sont celles des Yoles.

La moindre course, même un entraînement, atttire au moins 100 personnes uniquement par le bouche à oreille.

Et le TDY (Tour Des Yoles rondes de la Martinique) mondialement médiatisé, est suivi chaque année, tous les jours de la compétition ( 8 jours, me semble -t-il), par des dizaines de milliers de spectateurs, le long de chaque côte, depuis laquelle on peut voir les yoles passer (sans compter les centaines d’autres, qui suivent depuis leurs embarcations).

Vraiment, heureusement ou malheureusement, le TDY n’a pas de concurrence en Martinique, et en tant que Martiniquaise, je ne vais pas m’en plaindre, c’est un évènement unique au monde dont je n’en suis pas peu fière. Alors que les autres types de régates, même les passionnés locaux de voile les suivent à la télé, quand bien même ça se déroule chez eux.

Je crois que même si cette semaine nautique était une épreuve olympique, même hors période de Carnaval, il y aurait à peine plus de monde… Ou alors si, parce que ce serait quand même plus médiatisé. Mais malgré cela,on verrait surtout des étrangers venus encourager les représentants de leur pays, des commerçants de l’île, ravis de faire des affaires avec eux et quelques locaux, curieux de voir en vrai ce qui passe à la télé.

Enfin bref, c’est bien triste que la ville de Schoelcher n’ait pas su en profiter, en tant que schoelchéroise, je suis déçue de ce constat. Pas étonnant que certain estime que la ville est paumée, si quand on accueille un évènement de niveau international, on en fait rien …

De plus,c’est vraiment dommage pour nos compétiteurs locaux.

 Peut-être qu’avec plus de ferveur populaire, ils auraient le “petit plus” qui fait que souvent, les sportifs sont gagnants chez eux, et leur classement s’en ressentirait…

A bon entendeur …

VSK.


OFFICE DU TOURISME DE LA VILLE DE SCHOELCHER

View text
  • #martinique #schoelcher #semainenautiqueinternationale #nautique #navigation #voile #optimisme #évènement #event #boats #international #caraibes #vsk #vskproductions #vskphotography
  • il y a 3 ans
  • 4
x