LYCÉE VICTOR SCHOELCHER

LYCEE VICTOR SCHOELCHER

Lycée Victor Schoelcher (website)

My high school.

It was cool there :-)

Monument historique où a étudié et enseigné, Aimé Césaire, avec une superbe vue sur la baie :

VUE SUR BAIE

A l’époque où j’y étais: des faits, mon opinion 

  • Le meilleur Lycée de l’île, classé me semble t-il dans le top 10 des lycées de France :-p ( Je me rappel avoir entendu 5, un jour, à l’époque …)
  • Entrée très sélective sur dossier
  • Excellente formation (L,S,ES,…)
  • Réussite au bac autour de 80-85 % selon les filières 
  • RESTAURATION :  très bien, très bon, essentiellement des recettes locales (produits locaux) comme au collège
  • SÉCURITÉ: Entrées surveillées, présence permanente de surveillants, badges, aucun souvenir de violences au sein de l’établissement, sous quelque forme que ce soit, rondes de la police aux abords du lycée.

C’était vraiment paisible, j’y allais à chaque fois avec plaisir, même si je n’avais pas fait mes exercices de Math (Il y a eu un moment où j’ai commencé à ne rien comprendre en Math, un bug qui m’a rappelé un précédent plus léger et bref, au collège, mais ça l’a fait en Math au bac :-))

Je passais la majeur partie de mon temps libre au Lycée, à regarder la Baie de Fort de France, probablement, comme beaucoup de ceux qui y sont.

  • EQUIPEMENT : globalement bien (au collège, c’était mieux), je ne me rappel pas m’être plainte d’un truc à ce niveau, même si je trouvais la bibliothèque étroite, petite.. De toutes les façons, j’ai toujours peu fréquenté les bibliothèques scolaires.

Cependant, quand j’y étais il y a avait beaucoup de choses “en cours” : travaux, aménagements …

Certains cours avaient lieux dans des pré-fabriqués climatisés, dits plus sûr que les bâtiments du lycée compte-tenu de leur vétusté et des normes parasismiques absentes de la construction .

N’empêche que depuis le temps que le lycée est là, vu le nombre de séismes qu’il a connu ,si ça n’avait pas été conçu pour être solide …

Personnellement, je ne me suis jamais sentie en danger dans ces bâtiments, mais les discours étaient volontiers inquiétants, alors ça fait peur quand on les entend, sur le moment, et après, on oublie…

(Vous voulez rénover, dites que vous voulez rénover, arrêtez de faire peur aux élèves … )

D’autre part, la vétusté se résumait à des problèmes d’étanchéité du plafond quand il pleuvait, pour certaines salles du derniers étage de certains bâtiments, ou de courants d’air dans d’autres salles ou couloirs, dus à des vitres non remplacées, pour cause de “monument historique”: si réparation, il faut le même matériel ( Enfin, je crois que c’était ça la raison…). 

Il restait, encore visible, quelques vestiges de dortoirs, ce qui semblait être des douches par exemple, dans certains bâtiments. Parce que le lycée était un internat, il y a très longtemps …

REMARQUES:

1) Etablissement scolaire mixte et public

2) Population du lycée (profs,élèves,personnels) majoritairement noire et métisse antillais, peu de blancs, quand j’y étais

une moyenne de 5 blancs/31 élèves/classe (prof compris) en Seconde générale et filière S (certaines filières avaient (beaucoup)moins d’élèves/classes notamment les L et ES )

3) Je n’ai pas connu l’uniforme au lycée, je ne sais pas si il y en a un maintenant

4) Je ne sais ni si la sélection est toujours aussi drastique, ni le classement actuel, ni si la formation est toujours excellente

VICTOR SCHOELCHER HIGH SCHOOL

View text
  • #lyceevictorschoelcher #vsk #vskphotography #vskproductions #highschool
  • il y a 2 ans
x